Comment débloquer sa respiration pour mieux chanter

Aujourd’hui dans cet article, j’avais envie de partager avec toi une astuce / un exercice que j’ai découvert lors de ma formation chez Chant Voix & Corps pour débloquer notre respiration et par conséquent, rendre notre voix beaucoup plus libre; sympa comme programme non ?

Pour que ce soit plus compréhensif, j’ai réalisé une petite vidéo mais si le format vidéo ne te plait pas, je vais tâcher de tout décrire dans cet article et peut être même aller plus loin avec quelques petites explications/précisions anatomiques et mécaniques.

La respiration dans le chant

Je profite de cet article pour rappeler que déjà il n’y a pas QUE la respiration dans la chant et qu’il est souvent contre-productif d’en faire une fixette… et que j’ai déjà écrit plusieurs articles sur la respiration, notamment « Comment respirer pour mieux chanter« , mais aussi « la respiration en pleine conscience » ou encore des exercices simples comme le Serpent et le Moustique ou ma vidéo sur la paille et les bubulles. Vous pouvez retrouver tous mes conseils d’ailleurs sur ma page Youtube !

Je ne reviendrai donc pas sur comment respirer pour mieux chanter, il y a un article dédié. Aujourd’hui, nous sommes donc à l’étape 2 : libérer la respiration.

Comment libérer notre diaphragme pour mieux chanter ?

Pour ce faire, je vous propose une exploration « mécanique » qui va venir cibler directement le muscle de la respiration : le diaphragme. En effet, on entend beaucoup parler de ce fameux diaphragme, mais avez-vous une idée de ce qu’il est vraiment et où il se situe ?

source : passeport santé

Le diaphragme est un muscle inspiratoire qui ressemble à un parachute, il est situé sous les poumons, entre la cavité thoracique et la cavité abdominale.
C’est le muscle respiratoire principal, qui associé aux muscles intercostaux, assure la mécanique de la respiration en alternant les mouvements d’inspiration et d’expiration.

Comment fonctionne le diaphragme ?

Lors de l’inspiration, les muscles intercostaux et le diaphragme se contractent. Ce dernier, de part sa contraction, s’abaisse et s’aplatit alors que la cage thoracique elle s’écarte et s’élève.

Lors de l’expiration, ces muscles se relâchent, la cage thoracique s’abaisse et le diaphragme remonte pour reprendre sa position initiale.

Dans cette vidéo, je vous invite à visualiser son fonctionnement

Comment libérer notre diaphragme ?

Je vous propose donc dans cet article une petite « manipulation » pour essayer de déverrouiller ce fameux diaphragme, le rendre ainsi plus mobile et permettre à la voix d’être plus libre. Programme ambitieux non ? Allez on essaie !

Pour avoir de quoi comparer, comme d’habitude, je vous propose de vous enregistrer sur le chant de votre choix.

Etape 1 : ressentir sa respiration

Dans un premier temps, je vous invite à bien sentir votre respiration. Pour cela vous pouvez vous aider de ma vidéo sur la respiration en pleine conscience.

Etape 2 : on tire son gras gras !

Oui oui, vous avez bien lu ! On va venir tirer délicatement notre peau au niveau de notre ventre, au niveau du plexus solaire en particulier.
Attention, ce n’est pas sensé être douloureux ! Allez-y avec douceur, essayez de prendre à pleine main cette zone.

Prenez le temps de ressentir ce que cela provoque, faites quelques respirations profondes. Vous pouvez également faire quelques sons tenus ou des sirènes afin de sentir, d’écouter, une différence dans la voix, si c’est plus facile, plus libre, plus résonnant… dites moi d’ailleurs en commentaire ce que vous sentez !

Etape 3 : on chante !

Une fois que vous avez bien réveillé cette zone, je vous invite à rechanter votre chanson tout en tirant sur cette zone.

Prenez le temps de ressentir, d’écouter… ce qu’il se passe lorsque vous chantez avec les gras gras tirés !

Est-ce que c’est comme « avant » ? Est-ce que vous sentez que votre voix est plus libre ? Plus confortable ? Plus résonnante ? Plus puissante ?

A noter qu’il n’est pas souhaitable d’avoir la peau qui se retire lorsque vous chantez, si vous voyez qu’elle a tendance à « s’échapper vers l’intérieur », cela est surement du à une sur-contraction abdominale.

Etape 4 : on alterne chant et gras gras

Alors bien sûr, nous sommes d’accord, tirer son gras gras c’est ni pratique, ni esthétique, et peut être pour certains pas très agréable non plus (mais vous verrez ça peut le devenir !). Alors comment on fait pour garder ce « rendu », ces « sensations » sans avoir besoin de se triturer le bidou ?

On va dans un premier temps alterner :
– 1 phrase de notre chanson chanté avec le gras gras du ventre tiré
– 1 phrase de notre chanson chanté sans le gras gras

et on fait ça toute la chanson !

On essaie de percevoir si lorsque nous relâchons notre ventre les bénéfices de l’exercices persistent. Si c’est le cas, tant mieux, continuez. Si par contre vous perdez tous les bénéfices, peut être faut-il passer un peu plus de temps sur les premières étapes, ou le refaire à un autre moment, ou faire d’autres exercices pour libérer cette zone qui peut être particulièrement bloquée.

Vous pouvez aussi, en complément de cet exercice, réaliser ce petit massage.

La respiration dans le chant au quotidien

Si vous trouvez que cet exercice était bénéfique pour votre geste vocal, vous pouvez l’ajouter à votre routine vocal quotidienne en faisant cela pendant 1 ou 2 minutes pendant votre échauffement par exemple.

Il est inutile de rester 1h dessus, il vaut mieux un temps court mais récurrent qu’une fois de temps en temps de manière prolongée.

Vous pouvez aussi l’associer à d’autres exercices autour du diaphragme proposés notamment par votre kiné, ou le massage cité plus haut.

J’espère que cet article et la vidéo associée vous aideront à avoir un geste vocal plus équilibré et une voix plus libre, n’hésitez pas à me mettre en commentaire ce que vous avez ressenti !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s