5 étapes pour apprendre à bien chanter une chanson !

Le titre peut faire sourire… ou être perçu comme très générique, alors je vais expliquer un peu plus le but de cet article; J’aimerais aujourd’hui partager avec vous ma méthodologie pour apprendre une chanson, pas par cœur, mais savoir comment bien la chanter, en rythme, et être à l’aise dessus… pour par exemple pouvoir la chanter en public ou l’enregistrer sur Youtube (pour une chorale virtuelle, au hasard !) !
La base de la base pour qu’une chanson n’est plus de secrets pour vous (ou presque) et que vous puissiez la maitriser afin de la chanter en public par exemple…

C’est plus clair ? Allez, let’s go !

Si vous préférez le support vidéo, vous retrouverez à peu prés le même contenu dans cette vidéo sur ma chaine Youtube, sinon l’article est juste en dessous si vous préférez lire !

1 L’écoute attentive et active

La première chose à faire pour être à l’aise avec une chanson, même si on pense la connaitre, c’est… l’écouter ! Cela peut paraitre bateau, mais par expérience je sais que personne n’arrive à ne pas chanter dessus la première fois… et pourtant…

L’idée ici c’est donc d’abord d’imprimer les paroles, de prendre un crayon à papier et d’écouter attentivement et activement; où sont les difficultés ? Quels sont les mots que vous avez du mal à prononcer ? Y a t-il des passages où le rythme change ? Des fins de phrase qu’on doit « couper net » ou au contraire prolonger ?
Bref, notez tout ce que vous entendez, afin d’être parfaitement à l’aise.
Si c’est une nouvelle chanson, je vous recommande de faire cette étape au moins 2-3 fois.

2. le phrasé : être à l’aise avec la chanson

La seconde étape c’est le phrasé ! Le quoi ? Alors moi ici, ce que j’appelle le phrasé, c’est de « parler » la chanson en rythme, avec les bonnes intonations. C’est à dire que sur le bon tempo, au lieu de venir chanter la chanson, on va venir la parler pour placer les phrases comme il faut : prolonger les mots qui doivent être prolonger, couper ceux qui sont plus « en l’air », appuyer sur les mots importants, etc…

Cette étape, je la fais pour chaque chanson gospel que j’enseigne à la chorale par exemple ! Et je trouve que c’est une étape qui permet vraiment d’être à l’aise avec la chanson et ses paroles. On voit rapidement les phrases qui posent problème, dans ce cas, il ne faut pas hésiter à les répéter plusieurs fois, d’abord lentement puis petit à petit accélérer jusqu’au tempo souhaité.
Cette étape est à faire jusqu’à ce que vous soyez parfaitement à l’aise.

Pensez à traduire les chansons non françaises !

Pour les chansons en anglais (ou autres langues…), juste avant de faire ça, je fais aussi une traduction pour savoir quand même de quoi ça parle et être à l’aise par la suite avec l’interprétation ! Si comme moi l’anglais et vous ça fait 2, n’hésitez pas à taper le titre de votre chanson + le mot traduction dans google 😉 !

3. On commence à chanter avec un chant témoin

Une fois qu’on est à l’aise avec la chanson « parlée » et le texte, on va pouvoir commencer à le chanter.
Alors clairement, cette étape vous aidera si votre but est de vous rapprocher le plus de la chanson initiale, si à l’inverse votre but est de « remanier » la chanson à votre sauce, vous pouvez passer à l’étape 5… Encore que parfois, je pense que maitriser la chanson initiale vous permettra par la suite de mieux vous l’approprier ! A vous de juger.

Donc l’idée ici c’est de chanter par dessus la chanson, avec la voix témoin (le chanteur initial par exemple). Vous verrez rapidement si vous êtes « en même temps que lui », ou si vous prononcez différemment.
Pensez si vous utilisez des écouteurs ou un casque, à toujours libérer une oreille pour vous entendre aussi.

4. On s’entraine sur l’instrumentale

Ensuite, essayez de trouver la version instrumentale de la chanson et commencez à chanter dessus. Sans la voix témoin, c’est plus dur, c’est normal de galérer un peu au début. N’hésitez pas à y aller progressivement !

Pour les chants « en chœur », on fait comment ?

Pour les chants qu’on travaille en chorale, sauf quand c’est de l’unisson, il y a plusieurs voix et ça peut être compliqué de réussir à tenir sa voix lorsqu’on en entend une autre en même temps.
Une fois que vous êtes parfaitement à l’aise avec votre voix, avec et sans le chant témoin, ma méthode est de s’entrainer sur les autres voix.
Exemple : je suis soprane, j’apprends donc le chant en voix soprane. Une fois maitrisée, je mets la voix « alti », et j’essaie de retrouver toute seule la voix soprane sans faire la voix d’alti, réussir à faire l’harmonie en somme.
C’est souvent difficile au début mais après un peu de pratique, ce sera un exercice très facile pour vous plus tard !

5. on s’enregistre et on s’écoute !

L’une des étapes qui m’a le plus aidé à progresser au tout début que je chantais, ça a été de m’enregistrer ! Et je vous parle de ça… j’avais une dizaine d’années et je faisais ça avec le transistor (oui, ça s’appelait comme ça à l’époque !) de mon frère sur des chansons de Mariah Carey, je vous raconte pas le massacre !

Donc l’idée ici, c’est de vous enregistrer grâce par exemple au dictaphone de votre téléphone, avec le chant témoin derrière d’abord, pour voir si vous êtes bien synchro, sur la bonne tonalité, si ça sonne bien, si vous prononcez correctement, etc… et après, on tente sans le chant témoin, juste vous et la musique ! Voir ce que ça rend, comme vous vous l’appropriez… Car oui, l’idée ici c’est bien sûr de s’écouter !! Je sais que pour certains c’est très compliqué mais c’est l’étape LA plus importante puisque c’est là que vous noterez tout ce qui ne va pas… et donc instinctivement, vous voudrez corriger les petits défauts !
Soyez bienveillants avec vous même, c’est normal si au début vous n’aimez pas du tout votre voix !
Mais petit à petit, vous allez vous habituer et aussi corriger les petits défauts naturellement.

6. envie d’aller plus loin ?

Avant d’aller plus loin, pour moi c’est vraiment important que les différentes étapes précédemment citées soient maitrisées. Ensuite on peut commencer à s’approprier la chanson, à voir en détail quels sont les possibilités d’amélioration, y a-t-il des passages qui nécessitent une technique que peut-être vous ne maitrisez pas encore ?
Bref, pour répondre à tout cela, le mieux reste de s’entourer d’un coach vocal. Vous pouvez en trouver prés de chez vous. Personnellement, je donne des cours sur Montpellier Pic Saint Loup, ainsi qu’en ligne via skype ou zoom, mais sinon, je vous recommande les professeurs ayant suivi la formation d’Emmanuelle Trinquesse Chant Voix et Corps. Ils sont réputés pour préserver la santé de l’appareil vocal et ont une approche globale qui est très efficace.

Voilà pour ma petite méthodologie d’apprentissage. Comme vous l’aurez remarquer, c’est vraiment la base… ici je ne vous parle ni de technique vocale, ni d’interprétation ou autre. Non ici, je me suis concentrée sur la base pour apprendre une chanson, une base qui est souvent zappé par beaucoup de chanteurs et qui malheureusement les bloquent pour aller plus loin dans l’interprétation de leur chanson.

J’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à me laisser un commentaire 🙂

A bientôt !

2 commentaires sur “5 étapes pour apprendre à bien chanter une chanson !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s