Échauffement vocal complet

Aujourd’hui je vous propose une petite routine d’échauffement vocal de 10/15 minutes en vidéo


Déjà, à quoi ça sert de s’échauffer ? A réveiller les sensations corporelles et vocales dont nous avons besoin pour produire une geste vocal sain et efficace.
Je vous ferais prochainement une vidéo sur comment créer votre routine d’échauffement vocal sur-mesure, car oui, ce serait quand même mieux que cette routine soit adaptée à vos besoins…. en attendant, je vous propose une toute faite et assez « générique » qui vous aidera je l’espère avant de chanter pendant vos répétitions ou vos concerts.
Mes échauffements se basent tous sur les différentes sphères du geste vocal selon l’approche Chant Voix et Corps d’Emmanuelle Trinquesse, que je vous ai présenté dans cette vidéo. L’idée est donc de réveiller chaque sphère tranquillement pour se préparer à chanter.

ATTENTION : ne faites jamais un mouvement ou un exercice qui vous crée des tensions, écoutez votre corps et vos sensations 🙂

Routine d’échauffement vocal

1. Réveil du corps

En premier, on va réveiller notre corps :
– on se tapote des pieds à la tête et on s’étire
– on vient étirer les fascias du cou, de la mâchoire, du ventre…
– on peut faire des petits mouvements d’épaules
On vient ensuite travailler l’ancrage :
– mettez vous debout, et analysez comment vos pieds sont posés sur le sol. Qu’est-ce qui est en contact direct ? est-ce que votre poids est réparti de manière uniforme?
– mettez maintenant tout le poids sur le devant des pieds sans décoller les talons. Puis maintenant le poids sur les talons sans décoller les orteils. Le poids sur l’intérieur des pieds sans décoller l’extérieur, et enfin le poids sur l’extérieur sans décoller l’intérieur.
Revenez à une position « normale », est-ce que les poids d’appuis de vos pieds sont les mêmes qu’avant ?
– faites maintenant des formes en 8 ou signe de l’infini avec votre bassin… dans un sens puis un autre.

2. La respiration

On peut garder le mouvement d’ancrage en 8 pendant cet exercice.

On va venir faire ce qu’on appelle une respiration afghane.
Cette respiration est reconnue pour développer l’endurance pendant la marche ou la course, elle se base sur des temps 3-1-3-1 : il faut
– Inspirer sur les 3 premiers temps
– Bloquer sa respiration sur 1 temps
– Expirer sur les 3 temps suivant
– Bloquer sa respiration sur 1 temps
A faire en boucle…

Ensuite nous passons à l’exercice du serpent et du moustique :
Alterner le son ssss (donc que du souffle) et zzzz (donc même position mais avec de la voix).
Alterner les sss zzz sur un même souffle plusieurs fois.

On peut ensuite passer au liptrill, qui va en plus commencer à réveiller les 2 autres sphères restantes tout en continuant à réveiller la sphère de la respiration. Le liptrill c’est le trille des lèvres, comme quand on est petit et qu’on imite les voitures.
D’abord sur un son tenu très confortable et petit à petit sur une sirène par exemple. Ce qui nous amène à la sphère du larynx

3. Réveiller la phonation et le larynx

Pour faciliter réveiller les aigus et leur faciliter l’accès on va faire des Chouin chouin bouche fermé, comme un petit chiot qui demande une croquette !
On peut ensuite faire sur le son OU un peu comme une chouette.

4. Les résonateurs

On va commencer avec le humming, l’idée est de reproduire le son qu’on fait quand quelque chose nous semble délicieux : mmmmh !
Ou quand on veut faire manger un enfant et qu’il veut pas, qu’on lui montre que c’est super bon !

Deuxième exploration, sur les mots King, Sing… on s’arrête sur le NG qu’on fait résonner, on voit un peu où ça vibre et on reste sur ce son.

Les Vocalises

Une fois qu’on a réveiller toutes les sphères, on peut faire quelques vocalises !
Elles sont à la fin de la vidéo. Une première vocalise sur des sirène de quinte en mode liptrill. Si vous n’arrivez pas à faire le liptrill vous pouvez faire dans les bulles, sinon sur le son ou par exemple.
Deuxième vocalises, toujours sur un travail de quinte, on va faire sur un même souffle le Z (mousstique), puis humming et A. Compliqué à expliquer par écrit, je vous invite à voir la vidéo.

Concernant les vocalises, je préfère rappeler qu’il faut vraiment s’échauffer avant d’attaquer les vocalises et que pendant l’échauffement, on fait des petites amplitudes, on évite d’aller direct dans les très graves et les très aigus… ce serait comme faire un grand écart sans s’échauffer… ça peut faire mal !

J’espère que cette routine vous aidera à bien vous échauffer, j’en proposerai d’autres très prochainement ! N’hésitez pas à partager et à me laisser un commentaire 🙂

Un avis sur “Échauffement vocal complet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s