Comment respirer pour mieux chanter ?

Voilà un gros pavé que j’entame : la respiration !

J’ai commencé à prendre des cours de chant à 13 ans et je ne me rappelle pas avoir rencontré 2 profs de chant qui étaient d’accord sur « la bonne manière de respirer ». Il m’aura fallu la formation pour professeur de chant Chant Voix & Corps pour enfin être à l’aise avec la notion de respiration, et libérer la mienne par la même occasion.

Retrouvez le contenu de cet article dans cette vidéo

Comment aborder la respiration dans le chant ?

Il est très courant de voir des vidéos/articles sur la respiration et sur « comment » bien respirer. Ces « techniques » vous proposent généralement de modifier votre façon de respirer, d’essayer de contrôler donc votre respiration. Mais comment contrôler quelque chose dont on n’a pas forcément conscience, et qui en plus est bien souvent bloquée… ?

Il est finalement assez courant de « buguer » sur ce genre de techniques, de ne pas y arriver ou pire, de créer des tensions en essayant de contrôler une respiration bloquée.
Attention, je ne dis pas que ce que vous avez pu apprendre sur la respiration n’est pas bien et que c’est « à jeter », ce que je dis c’est que si vous n’y arriviez pas c’est peut-être, sûrement, parce que cela a été abordé trop rapidement.

En tant que professeure de chant, je rencontre bien souvent des élèves ayant été confrontés à ce genre d’enseignement et ayant développé des tensions et même un blocage total de leur respiration. Pour la petite histoire, une de mes élèves est restée presque 1 an dos à un mur avec une professeure de classique voulant lui faire sentir la respiration horizontale… Elle n’a jamais réussi et a baissé les bras pensant que le chant n’était pas fait pour elle.
Je trouve cela bien dommage. Il s’avérait que cette élève avait pas mal de tensions autour du diaphragme… Quelques explorations de prise de conscience et surtout de libération, un rendez-vous avec un kiné compétent et cette élève a finalement découvert qu’elle avait une respiration fluide et équilibrée lui permettant de chanter de manière saine.

Le contrôle de la respiration est donc bien souvent abordée de manière prématurée.

Mais pourquoi prendre conscience de sa respiration ?

Très bonne question Jamie ! A moi de t’en poser une : comment contrôler quelque chose dont tu n’as pas conscience ?

Je reviens donc à ces différents professeurs de chant qui m’ont totalement embrouillé le ciboulot avec leurs différentes techniques de respiration… Beaucoup de respirations basses (diaphragmatique, ventrale, abdominale) mais aussi des respirations horizontales (costales, en accordéon, globales…).
Encore une fois ce n’est pas (toujours) une mauvaise chose, c’est juste que c’était prématuré pendant mon apprentissage et parfois bien inutile aussi 😉 !

Et puis le pire, c’est qu’une fois que je maitrisais « la technique de respiration », quand je changeais de professeur, celui-ci me refaisait modifier ma « façon de respirer ». Certains préféraient une respiration basse quand d’autres privilégiaient une respiration plus globale.
Plutôt drôle quand on y pense de dire à un élève « tu ne sais pas respirer », vous ne trouvez pas ? C’est pourtant ce que j’ai entendu à plusieurs reprises, alors que respirer est un reflex de survie, et sauf si on a une pathologie, normalement, nous savons tous respirer !

Tout ce que j’ai réussi à faire en 15 ans de cours avec différents professeurs, c’est de me bloquer totalement ma respiration, de me mettre des tensions dans tout le corps, de sur-contracter mes abdominaux grands droits et de ce fait de me faire un joli serrage laryngé qui sur le long terme entraine une fatigue vocale.
Si j’avais eu un peu plus conscience de ma respiration et que j’avais fait des exercices de libération, j’aurai pu m’éviter tout cela.

Finalement, je trouve ça plutôt drôle de constater qu’on parle énormément du contrôle de la respiration, qui est finalement optionnelle pour un geste vocal équilibré, mais que la prise de conscience ainsi que la libération de cette respiration ne soit presque jamais abordées.
C’est drôle mais c’est surtout triste, car à essayer de contrôler quelque chose de bloquer, on risque de faire pire que mieux !

Comment respirer pour mieux chanter ?

Je vous conseille d’y aller étape par étape, d’apprendre à écouter votre corps et de rester dans le confort quoiqu’il arrive.

La première étape donc est comme vous l’aurez compris de prendre conscience de cette respiration, pour cela je vous ai enregistrer une petite séquence d’une dizaine de minute, à écouter confortablement installé dans une pièce au calme.

La seconde étape sera de libérer cette respiration, nous verrons des explorations de libération ultérieurement.

Enfin, la 3ème étape sera d’éventuellement, si besoin il y a, pour certaines techniques par exemple, de contrôler (ou plutôt d’ajuster) cette fameuse respiration.

Are you ready ?

Voici l’étape 1 : Vidéo podcast de la respiration en pleine conscience

Si vous souhaitez en savoir plus, aller plus loin ou être encadré dans votre apprentissage du chant, n’hésitez pas à me contacter pour des cours de chant en visio 🙂

N’hésitez pas à me mettre vos questions en commentaire ou me faire un retour 😉

2 commentaires sur “Comment respirer pour mieux chanter ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s