Cours de chant : La gorge ouverte et la respiration silencieuse

Comment chanter sans serrer ? C’est souvent l’une des questions qu’on me pose lors de mes cours de chant et aujourd’hui je vous propose 2 petites explorations pour « ouvrir » un peu plus votre larynx.

Avant, tout, n’hésitez pas à visionner cette vidéo sur ma chaine Youtube. Cet article va plus ou moins dire la même chose que cette vidéo !

Technique vocale : comment chanter sans serrer

Comme je vous le disais, beaucoup de chanteurs ont tendances à « serrer » lorsqu’ils chantent, notamment parfois quand ils montent dans les aigus (mais pas que !). Certains disent qu’ils « forcent », certains sentent des petites douleurs après dans la gorge, certains ne s’en rendent pas compte aussi…
Alors, il y a différentes causes à cela, mais dans cet article, je vous propose une exploration pour justement desserrer un petit peu tout ça et découvrir cette sensation de gorge ouverte !

J’en profite pour vous rappeler que si vous avez souvent cette sensation de « gorge qui serre » quand vous chantez, c’est sûrement que votre geste vocal est déséquilibré. Donc déjà, éviter de « forcer » vous pourriez vous faire très mal, et n’hésitez pas à voir un coach vocal pour mettre le doigt sur différents verrous vocaux et vous éviter ainsi une fatigue vocale répétée ;-), pour info, je donne des cours de chant en ligne !

La sensation de gorge ouverte ?

Oui, bon clairement, « gorge ouverte » ça fait souvent sourire quand je le dis ahah ! Mais c’est vraiment comme ça que ça s’appelle ! 😉
Cette sensation, on l’a par exemple lorsque l’on baille… allez y, baillez et voyez un peu ce qu’il se passe au fond de votre bouche, dans votre gorge…

Alors alors ?

Bon on continue, on a aussi cette sensation avant un éternuement, un fou rire ou lorsqu’on est surpris.
Vous voyez un peu mieux ?

Vous devriez sentir « plus d’espace », le palais mou (tout au fond de la bouche) qui se lève et « l’intérieur de votre gorge qui s’écarte ». Dur dur d’expliquer des sensations ahah !

Alors c’est pas forcément facile à choper au début, donc je vous propose dans la foulée une seconde exploration, que j’adore : la respiration silencieuse !

La respiration silencieuse

C’est un exercice, quand même bien connu des profs de chant, est accessible à tous les niveaux et est très facile à comprendre.
Pour bien noter la différence, vous allez vous enregistrer sur une petite mélodie, juste 1 ou 2 phrases (dans la vidéo, je prends l’exemple de ce rêve bleu de disney mais choisissez n’importe quelle chanson !).
Une fois que vous avez fait ça, vous allez ouvrir la bouche et respirer silencieusement.

La respiration silencieuse c’est le fait d’inspirer et d’expirer de l’air sans que le souffle ne fasse le moindre bruit. L’inverse par exemple, c’est quand on est chez le médecin et qu’il veut écouter notre respiration.
Et bien là, on va faire en sorte qu’aucun son ne sorte, pas de bruits de souffle donc.

En faisant cela, vous allez ressentir naturellement que votre larynx se desserre et fais plus de place à l’air entrant et sortant.

Maintenant vous allez prendre une inspiration silencieuse et en gardant la même position de gorge et bouche vous allez chanter votre chanson.

Entendez-vous une différence ?

N’hésitez pas à partager vos sensations en commentaire ou si vous avez des questions 😉

On se retrouve bientôt ici pour de nouvelles explorations vocales !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s